Accueil » Actualité » Le Green IT à la recherche de nouvelles métriques

Le Green IT à la recherche de nouvelles métriques

Mesurer l’impact écologique réel des Data Centers revêt une importance toujours croissante. Les entreprises peuvent désormais s’armer de nouvelles métriques pour mieux choisir leurs partenaires techniques.

Image 1 : Le Green IT à la recherche de nouvelles métriquesLes technologies de l’information consomment à elles seules plus de 10% de l’énergie électrique mondiale. En Europe, on estime que 2,5% de l’énergie consommée l’est par les Data Centers des grandes entreprises. Cloud oblige, cette part devrait grimper au-delà des 10% d’ici la fin 2015.

Jusqu’ici, pour mesurer le rendement énergétique des Data Centers, l’industrie se reposait sur deux indices : le PUE (Power Usage Efficiency) et le CUE (Carbon Usage Efficiency). Deux autres mesures, GEC (Green Energy Co-efficient) et ERF (Energy Reuse Factor) sont également parfois utilisées. Pour beaucoup, ces indices sont trop ténébreux et insuffisamment précis. Le Green Grid (consortium international qui définit les standards de mesures écologiques) propose aujourd’hui de mettre en place un nouvel indice, le DCeP (DataCenter Energy Productivity). Celui-ci n’a pas pour vocation de remplacer ceux existants mais de les compléter afin d’offrir une vision plus détaillée de l’impact écologique des Data Center. 

Contrairement aux autres indices, le DCeP ne tient pas uniquement compte du Data Center lui-même, mais des activités supportées. Il quantifie la quantité de travail utile produite par le Data Center par rapport à la quantité d’énergie consommée. Par exemple, dans le cadre d’un moteur de recherche en ligne, l’indice signale le nombre de recherches réalisées par rapport à la quantité d’énergie consommée pour les réaliser. Le DCeP est bien plus complexe à calculer que les autres indices mais il permet des comparaisons plus précises et plus immédiates entre activités de même nature.

Le Green Grid a également proposé récemment un autre indice utile, le EDE (Electronics Disposal Efficiency) destiné à mesurer la quantité de déchets électroniques (alimentations électriques, serveurs, baie de stockage, disques, commutateurs réseau, onduleurs, etc.) retraités de façon responsable une fois arrivés en fin de vie.

À l’heure où le Cloud s’impose à toutes les entreprises, tous ces indices sont destinés à aider les entreprises à mieux évaluer l’impact écologique de leur propre Data Center ou de ceux de leurs partenaires techniques. Un élément essentiel alors que le volet « Ecologique » dans les appels d’offre voit sa pondération sans cesse augmenter.

PUE : mesure le ratio entre l’énergie totale consommée par l’ensemble du centre d’exploitation (avec la climatisation) et la partie effectivement consommée par les serveurs/stockage/réseau.
GEC : quantifie la part d’énergie renouvelable consommée par un Data Center.
ERF : indique la quantité d’énergie réutilisée hors du Data Center par rapport à l’énergie totale consommée par le Data Center.
CUE : extrapole le volume d’émissions de gaz à effet de serre d’un Data Center.