Accueil » Actualité » Le HSA arrive sur les SoC mobiles

Le HSA arrive sur les SoC mobiles

Image 1 : Le HSA arrive sur les SoC mobilesUne architecture HSAARM, Imagination et MediaTek ont annoncé utiliser des architectures HSA (Heterogeneous System Architecture) pour leurs puces mobiles ARM ou MIPS. Cette technologie, qui est pour l’instant réservée à quelques puces AMD pour PC, devrait optimiser l’utilisation de la bande passante assez limitée dans les SoC pour tablettes et smartphones et mieux tirer parti des unités de calculs présentes. Pour rappel, (cf. « OpenCL et HSA – Retour sur la fusion AMD-ATI et l’APU »), le HSA permet au CPU et au GPU de partager les mêmes ressources mémoires et d’avoir des caches cohérents, entre autres, ce qui permet à une application d’envoyer des calculs à l’un ou à l’autre directement et d’éviter qu’une même information soit copiée dans la mémoire de l’un et de l’autre. Le grand défi est qu’il faut que les applications puissent tirer parti de cette architecture. Or, si cela est plus délicat sur PC, le fait que la configuration matérielle et le système d’exploitation soient plus étroitement liés sur mobile nous fait dire que l’exploitation du HSA sera plus simple. Des outils de développement open source permettant d’exploiter les architectures HSA sont déjà disponibles et il sera intéressant de voir ce que Microsoft, Apple et Google comptent faire pour tirer partie de cette technologie.