Accueil » Actualité » Le HTC One M9 retardé car il surchauffe

Le HTC One M9 retardé car il surchauffe

Image 1 : Le HTC One M9 retardé car il surchauffe

Selon la Fédération Européenne des Services d’Urgences de la Main, « des lésions de brûlures apparaissent à partir d’une température de 52°C ». Selon le test de nos confrères hollandais tweakers.net, la coque du smartphone HTC One M9, peut atteindre 55,4 °C en fonctionnement.
Le HTC One M9 poserait donc un risque de brûlure de la main.

Heureusement, cette température alarmante n’est atteinte que pendant un benchmark (GFX Bench) : dans un jeu, comme Real Racing 3, le M9 est resté aux alentours des 42 °C. Heureusement, tweakers.net a réalisé son test sur un modèle équipé d’un firmware non définitif. HTC peut donc tout à fait corriger la gestion du processeur Snapdragon 810 qui l’anime afin de minimiser sa chauffe. Et justement, FocusTaïwan rapporte que HTC a repoussé sine die le lancement de son fleuron afin de mettre à jour son logiciel.

Pauvre HTC ! La marque a pris le risque d’être la première à commercialiser un smartphone avec le Snapdragon 810 de Qualcomm. Elle semble aujourd’hui essuyer les plâtres. Sony ou Microsoft par exemple, qui ont confirmé avoir des smartphones équipé du même processeur en préparation, pourront sans doute bénéficier d’une prochaine révision de la puce, optimisée. Sur le One M9, la situation est aggravée par le fait que la coque est faite d’aluminium et conduit donc très bien la chaleur. Une coque plastique aurait mieux masqué le problème.