Accueil » Actualité » Le « io Pen » fait un peu bavure

Le « io Pen » fait un peu bavure

Logitech a fait hier une démonstration de son «io Pen». Ce stylo permet, en plus d’écrire normalement (ce qui est pratique pour un stylo), d’analyser les mouvements sur le papier afin de les stocker dans sa mémoire et télécharger sur votre ordinateur une réplique du support écrit. Ce stylo se recharge sur le port USB de votre ordinateur et possède des fonctions de reconnaissances de commandes.

Un outil pratique ?

Ecrivez un M majuscule entouré d’un cercle, puis tracez un trait vertical en dessous de cette lettre et tout ce qui se trouvera à côté sera considéré comme le texte que vous voulez envoyer par mail. Ainsi dès que le stylo est connecté à son réceptacle, Outlook ouvrira la fenêtre de rédaction d’e-mail et insérera ce texte. Si le concept est excellent, ce produit tel qu’il est vendu à l’heure actuelle ne nous a vraiment pas convaincu. Seul Outlook et Lotus sont supporté (donc pas de Thunderbird et oublié le projet Lighthing (Sunbird) pour l’instant, Logitech n’en a même pas entendu parler). Le stylo supporte très mal le support multi-langage. Si vous avez un texte à écrire en différente langues, il faudra passer par l’interface installé sur l’ordinateur, ce qui extrêmement désagréable.

Qu'est-ce que votre écriture dit sur vous ?

En parlant d’interface, sachez que le logiciel qui fait la transition entre le stylo et votre ordinateur semblait conviviale. Vous avez le choix entre télécharger ce que vous avez écrit sous forme d’image, et là le texte apparaît identique au support papier (les écritures pattes de mouche s'abstenir), ou sous forme de reconnaissance de caractère. Et c’est ici que les choses se compliquent. Lors de notre essai, ce qui était écrit ne correspondait parfois pas à ce qui était affiché à l’écran. Des caractères ou des mots entiers changeaient. En plus ce qui semblait être un bug dans l'interface engendrait un taux de réussite, dans la reconnaissance des caractères, différent suivant qu'elle envoyait votre texte sous Word ou Outlook. Logitech ne pouvait nous dire pourquoi, mais travaille dessus. Bref, une relecture s’impose et fait perdre du temps et de l'intérêt à ce produit. Nous avons aussi quelques doutes sur l’autonomie, mais n'avons pas eu le temps de tester cet aspect pour vraiment nous faire un avis.

Le stylo embarque 1 Mo de mémoire ce qui correspond d’après le constructeur, à 40 pages de 29 lignes chacune, est annoncé au prix de 199 € et sera disponible au début du mois d’octobre. Nous espérons surtout que Logitech perfectionnera cet outil qui a le mérite d'avoir un concept très séduisant.