Accueil » Actualité » Le Japon finance les projets verts high-tech

Le Japon finance les projets verts high-tech

Image 1 : Le Japon finance les projets verts high-techLa banque pour la coopération internationale japonaise (JBIC – Japan Bank for international cooperation) a annoncé un vaste programme de financement de quelque 5,3 milliards de dollars (500 milliards de yen) dont le but est de subventionner des projets de réduction énergétique reposant sur l’usage des nouvelles technologies.

Les financements s’étireront pendant 3 ans. La JBIC, dont la mission est la promotion du développement international et local, entend fixer des conditions d’obtention particulièrement pointuess, reposant sur des critères techniques très élevés, comme l’indique alors nos confrères de BusinessWeek. Les critères seront détaillés d’ici à fin mai.

Les prêts consentis seront attribués à des projets dont le but est de s’attaquer au douloureux problème du réchauffement climatique, comme la construction d’usine exploitant l’énergie solaire, par exemple. Bien évidemment, les entreprises japonaises qui ont un coup d’avance en matière de nouvelles technologies par rapport aux autres pays, devraient davantage profiter de ces investissements.

Toujours selon nos confrères, la JBIC contribuera à hauteur 300 milliards de yen dans les financements, alors que le reste sera assuré par les plus grosses banques du pays.