Accueil » Actualité » Le MacBook 2015 démonté ne livre pas tous ses secrets

Le MacBook 2015 démonté ne livre pas tous ses secrets

Image 1 : Le MacBook 2015 démonté ne livre pas tous ses secrets

Pas un gadget Apple n’arrive sur le marché sans se faire totalement démonté par iFixit et aujourd’hui est le tour du MacBook, le nouveau, très fin, très léger et muni d’un seul port USB C. Que nous apprend leur désossage en règle ?

D’une part que les futurs acheteurs de cette machine doivent abandonner tout espoir de le réparer eux-mêmes. Vis exotiques, adhésif, multiples câbles souples aux connecteurs fragiles rendent la tâche extrêmement complexe. De toute façon, tous les composants sont soudés à la microcarte-mère.

Ces composants justement, qui sont-ils ? À côté du Core M d’Intel, on trouve deux puces de mémoire Flash Toshiba de 128 Go chacune pour un total de 256 Go, deux puces de LPDDR3 mobile Elpida. On voit également une puce de 512 Mo de LPDDR3. Tiens, à quoi sert cette RAM ? Au contrôleur de SSD bien sûr, qui est manifestement caché sous sa RAM. Impossible donc de savoir ce qui anime le SSD du MacBook à ce stade. Image 2 : Le MacBook 2015 démonté ne livre pas tous ses secrets

L’information pourtant, aurait été intéressante. Les premiers testeurs du MacBook, comme Anandtech, ont relevé en effet une curiosité : ce SSD est identifié avec une référence débutant par « AP ». Or, jusqu’à maintenant les SSD installés par Apple étaient soit des Samsung, portant une référence « SM » soit des Toshiba « TS, soit des Sandisk « SD ». La référence du SSD du MacBook laisse supposer un contrôleur Apple, ce qui serait une première. Ce contrôleur est également innovant puisqu’il s’agit d’un des très rares contrôleurs compatibles NVMExpress.