Accueil » Actualité » Le marché du PC s’est encore cassé la figure, le Mac a trébuché

Le marché du PC s’est encore cassé la figure, le Mac a trébuché

Image 1 : Le marché du PC s'est encore cassé la figure, le Mac a trébuchéLes ventes selon Gartner.

La dernière fois que nous avions pris des nouvelles des ventes de PC, c’était en janvier et elles étaient plutôt bonnes : IDC comme Gartner, les deux grands observateurs extérieurs, avaient observé une stabilisation des ventes en 2014, après trois années de franche baisse. Pour 2015, les perspectives restaient incertaines. Neuf mois plus tard, le bilan s’est assombri. Pour le dernier trimestre écoulé, IDC a décompté 71 millions d’unités vendues, ce qui est inférieur de 10,8 % au troisième trimestre 2014. Gartner est plus optimiste avec seulement 7,7 % de baisse et 73,7 millions de ventes.

Les analystes proposent les explications suivantes. D’une part, la hausse du dollar par rapport aux autres devises (dont l’euro) a provoqué une hausse des prix généralisée d’environ 10 % sur les régions EMEA, Japon et Amérique latine, qui n’est évidemment pas favorable aux ventes.

D’autre part, la sortie de Windows 10 a certes eu lieu au cours du troisième trimestre (le 29 juillet, souvenez-vous), mais n’aurait eu qu’un impact minimal. La plupart des clients intéressés par l’OS ce trimestre ont profité de la mise à jour gratuite et n’ont pas renouvelé leurs PC. L’effet Windows 10 devrait être plus fort au quatrième trimestre.

Image 2 : Le marché du PC s'est encore cassé la figure, le Mac a trébuché

On peut aussi citer le retard pris par Intel pour lancer ses processeurs Skylake. Aucun constructeur n’a pu ou n’a voulu lancer de nouvelles gammes équipées en Skylake au trimestre dernier. Là encore, la disponibilité de ces nouveaux CPU au quatrième trimestre devrait donner des envies d’achat.

Dans ce marché en berne, Lenovo conserve la première place avec environ 20 % de part de marché. HP se place derrière, suivi par Dell, Apple et enfin Acer. Acer qui aurait vu ses ventes chuter de 20 % en un an. D’après Gartner, Apple et Dell sont les seuls constructeurs à ne pas voir leurs ventes diminuer, ce qu’IDC conteste. Ces deux marques seraient tout de même celles qui auraient le mieux résister – Apple serait même devenu le troisième vendeur de PC aux USA.