Accueil » Dossier » Le monde du jeu 2005, le salon » Page 3

Le monde du jeu 2005, le salon

1 : Introduction 2 : Premiers jeux 4 : Les jeux amateurs 5 : Matériel 6 : Conclusion

Les MMORPG

Du côté des MMORPG (le style le plus rentable du moment à en croire le nombre de projets annoncés par les éditeurs) le plus gros représentant du genre était… Dark Age of Camelot. Oui oui, ce jeu sorti en 2002. Evidemment, le but principal n’était pas de corrompre des néophytes à cet univers virtuel mais plutôt d’organiser une rencontre entre les joueurs, dont le nombre était assez impressionnant. Il était toutefois possible de se balader dans le monde de DAOC sur les multiples postes prévus à cet effet.


Grand rassemblement sur une place de village aménagée pour les joueurs de Dark Age of Camelot


Dans une thématique un poil différente était présenté ToonTown, se déroulant dans l’univers féerique de Walt Disney. Destiné à nos adorables petits chérubins, ils incarneront un personnage de dessin animé qu’ils personnaliseront, puis ils discuteront avec leurs amis et joueront à des tonnes de mini-jeux. On n’est jamais geek trop tôt. Etaient aussi présents le fameux Ryzom et son extension Ryzom Ring (dont nous n’avons rien appris de neuf), ainsi que le petit mais grandissant Dofus. Ils annonçaient particulièrement la modification de leur formule gratuite : toutes les fonctionnalités sont désormais accessibles sans limite de temps, la seule restriction étant l’espace de jeu. Ils mettaient à disposition sur leur stand de nombreux goodies prêts à être dédicacés, reflétant le design et l’aspect soigné de leur univers.


Un grand enfant jouant à ToonTown



Les créateurs du joli Dofus, en pleine scéance de dédicace

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Premiers jeux
  3. Les MMORPG
  4. Les jeux amateurs
  5. Matériel
  6. Conclusion