Accueil » Dossier » Le monde du jeu 2005, le salon » Page 4

Le monde du jeu 2005, le salon

1 : Introduction 2 : Premiers jeux 3 : Les MMORPG 5 : Matériel 6 : Conclusion

Les jeux amateurs

Une école spécialisée dans la création de jeux vidéo, l’ISART (Institut Supérieur de l’ART digital), montrait les meilleurs créations de ses élèves : un jeu rigolo où l’on dirigeait une petite boule soumise à un moteur physique rigoureux qui devait pousser des Tic-Tac© et les ranger dans leur boîte, puis un simili-jeu de combat malheureusement injouable à cause d’un problème de clavier, mais dont le rendu tout en cel-shading agrémenté de filtres était du plus bel effet. Enfin, dans le dernier nous contrôlions un jeune homme qui avait déjà bien entamé sa soirée (comprendre qu’il avait bien bu) et qu’il fallait ramener chez lui. Les effets de l’alcool se faisant sentir, l’écran tournait un peu dans tous les sens et les contrôles s’inversaient régulièrement. Très fun et original, cela m’a rappelé quelques souvenirs assez personnels dont je ne ferais pas état ici.

Toujours aussi intéressant mais moins « grand public », quelques associations composées d’amateurs sont venues faire connaître leurs créations. Ainsi, les sympathiques gens de Nainwak, en plus de nous expliquer le principe du jeu et ce qu’il s’y passe comme évènements farfelus, nous ont présenté leur association qui héberge des jeux gratuits et sympas jouables directement depuis nos navigateurs internet, dont vous trouverez la liste ici. Une initiative fort louable vous en conviendrez. De la même manière étaient présents Ludimail, TourDeJeu et Fog of war. Plus atypique encore, les amoureux de wargame de chez Neurone exposait leur World War IV, jeu aux graphismes (très) austères mais aux possibilités tactiques irréfutables – les parties accueillant quarante joueurs et durant entre un et trois ans ! Ok ça n’a rien à voir, mais à côté d’un Battlefield 2 : Forces Spéciales ça fait bizarre.


Le très austère World War IV, ça fait peur, hein ?

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Premiers jeux
  3. Les MMORPG
  4. Les jeux amateurs
  5. Matériel
  6. Conclusion