Accueil » Actualité » Le multi-GPU : 50 % du marché en 2012

Le multi-GPU : 50 % du marché en 2012

Image 1 : Le multi-GPU : 50 % du marché en 2012

Selon les analystes de Jon Peddie, le nombre de PC disposant d’une configuration à plusieurs GPU devrait dépasser les 50 % de parts de marché en 2012. Les technologies (SLI, CrossFire, etc.) existent depuis très longtemps, mais sont peu utilisées dans le grand public.

Pourquoi le multi-GPU ?

Actuellement, le multi-GPU reste marginal : on retrouve les solutions haut de gamme à plusieurs GPU, les cartes dotées de plusieurs GPU sur la même carte, mais aussi, ce qui explique une part de marché plus élevée que ce qu’on pourrait penser, les machines dotées d’un IGP et d’une véritable carte graphique activée uniquement pour la 3D intensive. En 2012, plus de 50 % des machines devraient utiliser ce type de configuration, ce qui est assez logique : Intel va intégrer un GPU directement dans le package de certains CPU.

Dans la pratique, le multi-GPU actuel a toujours des défauts : outre un intérêt limité dans la majorité des cas, la technologie reste onéreuse (il faut aussi une carte mère adaptée) et pose des problèmes de bugs. De plus, le bruit et la consommation augmentent. En pratique, acheter une une carte graphique très haut de gamme est souvent plus efficace que d’acheter deux cartes moyennes à un instant t ou une carte moyenne et sa jumelle quelques mois après.