Accueil » Actualité » Le Nikon D200 s’officialise

Le Nikon D200 s’officialise

Nikon a créé la surprise en officialisant ce week-end la sortie de son nouveau reflex numérique, le D200. Certes, le boîtier défrayait la chronique depuis un moment, mais le silence du constructeur contribuait à entretenir le doute. D’ailleurs, la découverte du visuel de l’appareil a pris à contre-pied les estimations des amateurs de Photoshop.
Ainsi, Nikon nous présente un appareil dont le design est bien plus proche du D100 et du D70, plutôt qu’un dessin hérité de la gamme des boîtiers D2. Le D200 s’adresse donc à un public qui cherche à s’offrir un reflex numérique «presque professionnel».

Le D200 bénéficiera de la technologie d’image maintenant éprouvée du D2x, mais contrairement à ce dernier, la définition du capteur ne sera «que» de 10 méga-pixels. Le capteur de l’appareil n’est pas un Full-Frame, ce qui laisse à penser qu’une fois de plus, Nikon a privilégié la «nervosité» dans la conception de son boîtier. La taille de l'écran LCD passe de 1,8'' pour le D100, et de 2,0'' pour le D70-D50, à 2,5''. Pour le reste, la technologie employée dans la conception du capteur est issue de celle employée pour la conception de celui du D2x.

Le nouveau D200 cherche surtout à combler l’énorme fossé qui existait entre le D70s et le D2x. Fossé qui s’est d’autant plus approfondit devant l’absence d’un successeur au très bon D100, et surtout, devant la concurrence farouche du constructeur Canon, à travers des boîtiers comme le EOS 350D et surtout le EOS 20D. Le Nikon D200 risque de bousculer la donne, on trouve l’appareil outre-Atlantique à partir de 1700$, et en Suisse on le voit apparaître aux alentours de 1600€.

  • Pour vous rendre sur la page officielle du Nikon D200
  • Pour voir les appareils photos numériques Reflex choisis par la rédaction.