Accueil » Actualité » Le Nikon S800c sous Android 2.3 est là

Le Nikon S800c sous Android 2.3 est là

Image 1 : Le Nikon S800c sous Android 2.3 est là

Nikon a donc sorti son appareil photo sous Android, le S800c. Ce Coolpix est proposé pour 380 € environ et sa fiche technique est correcte pour un compact : un capteur CMOS de 16 mégapixels, un objectif équivalent à un 25 – 250 mm en 35 mm (il ouvre entre 3,2 et 5,8) et la possibilité de filmer en 1080p à 30 images/s. Du classique, donc. Ce qui est intéressant, c’est son système : il fonctionne sous Android.

La partie Android

Nikon est peu prolixe sur la partie Android : l’appareil fonctionne sous Android 2.3 et l’écran a une diagonale de 3,5 pouces. Comme souvent dans les appareils photo, Nikon donne une valeur en point (donc en sous-pixels) : 819 000. Étant donné que l’écran est en technologie AMOLED, on ne retrouve pas 3 sous-pixels par pixels affichés, mais bien 4 sous-pixels pour 6 pixels affichés (arrangement de type PenTile), ce qui donne un écran qui a une définition réelle de 854 x 480. C’est inhabituel, mais logique : c’est un rapport 16:9.

Image 2 : Le Nikon S800c sous Android 2.3 est làNikon n’indique pas le SoC utilisé ni la mémoire RAM de la partie Android, mais selon nos informations, il s’agit d’un SoC basé sur un Cortex A9 — sans plus de précisions — et l’appareil photo aurait 512 Mo de RAM. La mémoire interne fait 4 Go, mais une partie est réservée pour l’appareil photo et son système : on dispose réellement d’environ 680 Mo pour les applications et 1,7 Go pour les données (photos, vidéos, etc.). Bien évidemment, un emplacement SD est de la partie.

On retrouve le Wi-Fi, le Bluettoth, un récepteur GPS et — bonne nouvelle — l’accès à Google Play. Enfin, il propose une sortie mini HDMI et une prise USB. Attention à un point : l’autonomie. Nikon annonce seulement 140 prises de vue avec une charge de batterie, ce qui est assez faible pour un appareil de ce type.

MAJ : Engadget a pu tester rapidement le Coolpix S800c et les performances sont correctes, du niveau d’un smartphone sous Tegra 2. Le processeur lui-même est un Cortex A9 dual core cadencé a priori à 1,2 GHz, mais nous avons contacté Nikon pour éclaircir ce point.