Accueil » Actualité » Le PCI-Express 2.0 en voie de finalisation

Le PCI-Express 2.0 en voie de finalisation

La spécification 2.0 de l’interface PCI-Express sera finalisée d’ici deux mois. Cette dernière double le débit de chaque ligne PCIe, accroît la puissance électrique fournie aux cartes graphiques, et ajoute une technologie facilitant la virtualisation.

Le PCI-SIG, consortium industriel chargé de valider la spécification de cette interface, vient de faire parvenir une ultime « draft » à ses membres. Ces derniers ont soixante jours pour communiquer leurs remarques, avant la sortie de la version finale.

Débit et puissance électrique en hausse

La principale amélioration apportée par rapport à la spécification, 1.0 publiée en 2003, concerne la vitesse du bus PCI-Express. La vitesse de transfert de chaque ligne PCI-Express passe de 2,5 Gb/s à 5 Gb/s. Un tel débit ne sera sans doute pas exploité avant un bon moment, mais, on peut imaginer que les prochaines générations de cartes graphiques en profiteront, surtout en configuration multi-GPU. Par ailleurs, et pour rester dans le domaine des cartes graphiques, dont la consommation ne cesse de croître, la spécification 2.0 accroît la puissance électrique fournie par l’interface PCI-Express. Elle a été fixée à 300 Watts contre 225 Watts pour l’actuelle version 1.0.

Faciliter la virtualisation

Parmi les autres améliorations de la norme 2.0, l’une concerne la virtualisation. La spécification 2.0 ajoute en effet une fonction appelée IOV pour Input-Ouput Virtualisation. Elle facilitera le partage de composants PCI-Express telles les cartes réseaux entre de multiples machines virtuelles possédant chacun leur propre système d’exploitation. D’autre part, le PCI-SIG a défini la spécification d’un câble PCI-Express. D’une longueur pouvant atteindre 10 mètres, ce câble permettra de transférer des données à une vitesse de 2,5 Gpbs.Un tel câble sera utilisé pour ajouter un module d’extension d’entrée-sortie contenant plusieurs cartes réseaux pour les serveurs haut de gamme.

Les premiers composants basés sur la nouvelle spécification devraient arriver sur le marché vers la fin de l’année 2007. Le chipset ATI RD790 qui figure sur la dernière roadmap de la firme canadienne offrira une interface PCI-E de deuxième génération.