Accueil » Actualité » Le Pentagone s’oppose aux nouvelles sanctions contre Huawei

Le Pentagone s’oppose aux nouvelles sanctions contre Huawei

Huawei bénéficie d’un allié inattendu dans la guerre qui l’oppose à l’administration Trump. Le Pentagone s’est en effet opposé au durcissement des sanctions contre Huawei. Selon le département de la défense, elles sont contre-productives, et nuisent principalement aux entreprises américaines.

Au printemps 2019, la guerre économique que se livrent les États-Unis et la Chine a pris un nouveau tournant avec l’inscription de Huawei sur liste noire. Soupçonné de collusion avec les autorités chinoises, les activités commerciales de Huawei avec les entreprises américaines sont fortement limitées. L’entreprise doit notamment se passer de ses fournisseurs américains, et ne pourra pas participer au déploiement de la 5G. Elle se voit également privée des services de Google, notamment le Play Store qui nuit gravement au succès de sa division smartphone. 

Image 1 : Le Pentagone s’oppose aux nouvelles sanctions contre Huawei

Cet été au G20, la situation semblait s’apaiser lorsque le président Trump déclarait que les entreprises américaines pourraient à nouveau travailler avec Huawei. Une trêve de courte durée puisque les autorités américaines ont depuis tout mis en œuvre pour empêcher la firme d’équiper l’Europe et l’Inde. Peine perdue pour la diplomatie américaine qui n’est pas parvenue à priver Huawei de ces marchés. Elle aura tout au plus provoqué la naissance d’une loi en France, la loi dite « loi Huawei » qui prévoit simplement de vérifier les équipements choisis par les opérateurs.

Huawei travaille encore avec Arm ! Nouveau SoC Kirin 1000 sur Cortex-A77 en vue

Le Pentagone refuse un durcissement des sanctions pour soutenir les entreprises américaines 

Récemment, Wilbur Ross, Secrétaire au Commerce du gouvernement Trump, a annoncé de nouvelles mesures encore plus contraignantes pour limiter les échanges commerciaux entre Huawei et ses partenaires américains. Pourtant, des voix s’élèvent pour dénoncer des mesures contre-productives qui nuisent tout autant, voire plus aux entreprises américaines qu’à Huawei.

C’est notamment la position du Pentagon qui vient de bloquer leur mise en application. Le département américain de la Défense explique qu’interdire aux entreprises américaines de vendre leurs produits et leur services à Huawei les affaiblit. Il ajoute que de son côté, Huawei est moins touché puisqu’il est toujours en mesure de trouver d’autres partenaires. C’est d’ailleurs le comportement du géant chinois, ses stations de base 5G se passent de composants américains, et Huawei ambitionne désormais de construire son propre écosystème pour concurrencer Google et Apple.

Huawei : le Kirin 990 surpasse le Snapdragon 855 dans GeekBench 4

Source : The Wall Street Journal