Accueil » Actualité » Le plus puissant supercalculateur allemand n’utilise que du CPU x86 Intel !

Le plus puissant supercalculateur allemand n’utilise que du CPU x86 Intel !

Oui le CPU n’a pas encore dit son dernier mot.

Image 1 : Le plus puissant supercalculateur allemand n'utilise que du CPU x86 Intel !

Le tout nouveau supercalculateur allemand SuperMUC-NG devrait délivrer théoriquement 26,7 pétaflops de puissance brute (les benchs pratiques sont en cours), de quoi le placer parmi les 10 machines les plus puissantes du monde. Mais sa particularité, c’est qu’il opte pour une solution 100 % x86 pour assurer ses calculs, alors que la majorité des supercalculateurs les plus puissants optent pour du GPU ou des puces de calcul dédiées, en plus de leurs CPU.

Watercooling promis révolutionnaire

Image 2 : Le plus puissant supercalculateur allemand n'utilise que du CPU x86 Intel !La machine, signée Lenovo, est composée de 6500 racks SD650, chacun composés de deux CPU Xeon Platinum, pour un total de 300 000 coeurs. On en déduit que les Xeon sont des CPU à 24 coeurs. Ajoutez-y 700 téraoctets de DRAM, et 70 pétaoctets de stockage, et Crysis tournera comme un charme.

Pour refroidir ces CPU, pas de ventilation : il s’agira de watercooling (dit warm-watercooling), sans ventilation dans les racks. L’eau sera tout de même ventilée, mais de manière plus centralisée. Lenovo affirme pouvoir ainsi économiser 40 % d’énergie, et faire tourner tous les CPU à leur fréquence Boost maximale, à des températures inférieures au refroidissement classique par air. Côté consommation, Lenovo annonce 43 000 W par bloc de 72 serveurs, soit un total théorique de 3900 kW pour le serveur entier. Le site TOP500 publiera bientôt les tests de cette machine pour l’inclure dans son classement.