Accueil » Actualité » Le point sur la roadmap des cartes graphiques Nvidia

Le point sur la roadmap des cartes graphiques Nvidia

C’est vendredi, veille de week-end, le bon moment pour faire le point sur ce qui nous attend dans les prochains mois. Intéressons-nous aujourd’hui à Nvidia, puisque la roadmap de ses futures Geforce commence à être bien connue. Au grand dam du caméléon d’ailleurs, qui tente de brouiller les pistes en modifiant ses noms de code. Adieu G80, G92 etc. il faudra dorénavant s’habituer aux sigles DxM, DxP, DxE. « x » y représente la génération de la puce (8 pour une Geforce 8) et M, P et E le segment du marché visé : Mainstream (grand public), Performance (milieu de gamme), ou Enthusiast (passionné, très haut de gamme).

La multiplication des Geforce 8800 GTS

La dernière Geforce 8800GT par exemple, n’est plus connue sous son code G92, mais plutôt sous celui de D8P. Dans la foulée de la D8P, Nvidia a lancé ses Geforce 8800GTS SSC. Rappelons que ces puces sont comme avant dérivées du G80 (donc gravées en 90 nm), mais ont 112 ALU activées au lieu de 96 pour les premières Geforce 8800GTS. Geforce 8800GTS SSC et 8800GT sont donc très similaires, à l’exception de leurs fréquences et de l’interface mémoire, 384 bits sur les GTS et 256 bits sur les GT.

Histoire d’ajouter à la confusion naissante, Nvidia prévoirait de lancer encore une nouvelle version de la Geforce 8800GTS d’ici la fin de l’année. Celle-ci serait basée enfin sur le G92, donc un GPU gravé en 65 nm, mais doté de 128 ALU fonctionnelles. Elle serait donc égale en termes de performances à la Geforce 8800 GTX, et consommerait moins. Cette 8800 GTS survitaminée arriverait d’ici deux semaines.

D’autres informations font plutôt état du lancement en décembre d’une Geforce bi-GPU, descendante de la 7950 GX2. Cette combinerait deux GPU G92 sur un même PCB, et permettrait d’attendre jusqu’au début 2008.

2007 : le 65 nm. 2008, les Geforce 9

L’introduction d’un réel nouveau haut de gamme, de la série D9, aura lieu début 2008. On ne sait malheureusement pas grand-chose encore de cette puce, à part qu’elle sera gravée en 65 nm, compatible DirectX 10.1, PCI-Express 2.0 et aura sans doute un bus mémoire 512 bits. En fait, le premier représentant de la série D9 à voir le jour dans les boutiques devrait être le petit D9M, alias Geforce 9500. Le D9P (Geforce 9600 ?) suivrait de près.

Notons, enfin, que les Geforce 8400 et 8500 seront aussi renouvelées dès la fin de cette année par le D8M, jusqu’ici connu comme le G98. Pas de révolution au programme, mais simplement une baisse des coûts via le passage au 65 nm.