Accueil » Actualité » Le Prescott en version dual core vers la fin 2005

Le Prescott en version dual core vers la fin 2005

A un séminaire conduit, entres autres, par Intel vendredi dernier à Washington DC, plusieurs représentants du géant des semi-conducteurs ont laissé filtrer quelques détails sur le futur des processeurs pour ordinateurs de bureaux.

Il semblerait qu'Intel prévoit comme solution hautes-performances des CPU basés sur deux cores Prescott et pour l'entrée et le milieu de gamme des solutions basées sur les Pentium M (présents actuellement sur les mobiles Centrino) adaptés pour les desktop.

Les processeurs dérivés du Pentium M ne seraient donc pas destinés à remplacer les solutions avec architecture Netburst.

Selon les représentants d'Intel, ceci s'expliquerait par le fait que le Pentium M, du fait d'un pipeline trop court, ne pourrait bien tirer parti de l'Hyper Threading (technique qui permet d'émuler auprès du système d'exploitation deux processeurs logiques avec un seul processeur physique).

En effet, Intel pousse actuellement les développeurs de logiciels à utiliser au mieux l'Hyper Threading sur ses processeurs et estime que beaucoup de programmes seront compatibles avec sa technologie prochainement.

Les futurs CPU dual-core basés sur le Prescott inclueront plusieurs améliorations comme la compatibilité EM64T (équivalent du x86-64 des Athlon 64 et Opteron d'AMD). Ceci permettra d'utiliser des OS 64 bits comme), entres autres, Windows 64 bits (avec 4 processeurs logiques grâce à l'Hyper Threading).

D'autres optimisations concernant la dissipation thermique devront également être de la partie vu la consommation déjà excessive d'un seul core Prescott (103W à 3.4 GHz).

En effet, si ces futurs processeurs consommaient plus de 200W, cela poserait plusieurs problèmes.

D'une part pour les fabricants de cartes mères et d'alimentations qui devront trouver un moyen de fournir assez de puissance à ce monstre. Et d'autre part pour les OEM et assembleurs qui devront relever le challenge de la dissipation thermique qui serait telle que les refroidissements à air seraient probablement insuffisants.

La plate-forme qui sera utilisé par ce futur processeur n'est pas encore clairement défini, il semblerait que le LGA775 puisse accueillir ce CPU dual-core.

En ce qui concerne la compatibilité 64 bits, Intel continuera à développer pour les serveurs haute gamme des processeurs Itanium exclusivement 64 bits, parallèlement aux CPU grand publique utilisant l'EM64T.

Le fondeur prévoit que d'ici 2010, seul le 64 bits subsistera et sera utilisé dans tous les PC, que ce soit les portables, les stations de travail ou les serveurs…