Accueil » Actualité » Le président d’ATI démissionne de chez AMD

Le président d’ATI démissionne de chez AMD

AMD vient d’annoncer que Dave Orton, le CEO d’ATI qui était devenu vice-président chez AMD, a démissionné. Il quittera la société à la fin du mois de juillet.

Une intégration réussie selon AMD

AMD a racheté ATI en octobre 2006, et on ne peut pas vraiment affirmer que les produits ATI ont brillé depuis ce rachat. Alors que la société canadienne dominait le marché il y a quelques années (avec la mythique Radeon 9700), ce n’est plus vraiment le cas. Mais le marché des cartes graphiques est cyclique, et le vent peut tourner rapidement. Et n’oublions pas que la majorité des produits ont été pensés avant le rachat, ce qui veut dire que les avantages pour ATI ne sont pas vraiment encore apparus. Pour AMD, par contre, un des gros avantages vient des chipsets produits par ATI : la société peut proposer une solution plus complète qu’auparavant sans devoir produire un chipset de « démonstration » comme il y a quelques années (le AMD-760, par exemple). De plus, le projet Fusion (un CPU et un GPU combiné) n’aurait pas pu être lancé sans des équipes efficaces dans le domaine des cartes graphiques, équipes dont AMD ne disposait pas.