Accueil » Actualité » Le président de Samsung victime d’une attaque cardiaque

Le président de Samsung victime d’une attaque cardiaque

Image 1 : Le président de Samsung victime d'une attaque cardiaqueLee Kun-hee.

Lee Kun-hee, fils du fondateur de Samsung et président du conglomérat, a subi une attaque cardiaque samedi. L’homme de 72 ans est pour le moment dans un état stable, mais ce nouvel incident de santé devrait accélérer la transition à la tête de Samsung.

Lee a pris les rênes de Samsung en 1987 à la mort de son père. Il fut l’artisan de la montée en puissance du groupe dans l’électronique grand public et surtout récemment dans la téléphonie. Samsung Electronics est aujourd’hui la face publique de Samsung, beaucoup plus que les branches de construction navale, les magasins, les hôpitaux (Lee Kun-hee a été opéré dans le Samsung Medical Center à Séoul), etc.

Sa succession est déjà amorcée : son unique fils Jay Y. Lee fut nommé vice-président de Samsung Electronics fin 2012 après en avoir été directeur exécutif. L’éventuelle disparition de Lee Kun-hee ne devrait donc pas provoquer de flottements à la tête de Samsung ni autant d’incertitudes que la mort de Steve Jobs. Mais le fils prendra les commandes à un moment où le constructeur entre dans une période plus délicate de son développement. Après quelques années à profiter à plein de la folle croissance des ventes de smartphones, Samsung Electronics voit ses résultats s’effriter et, comme Apple, cherche un nouveau relais de croissance.Si elle parvenait à le trouver avant ses concurrents, Samsung pourrait passer d’une position de suiveur à une position bien plus enviable de leader. Jay Y. Lee sera-t-il l’homme de la situation ?