Accueil » Actualité » Le problème de l’iPhone 3G : son chipset

Le problème de l’iPhone 3G : son chipset

Des analystes de Nomura affirment que les problèmes de connexion 3G de l’iPhone sont dus à un chipset trop jeune d’Infineon.

Problème

L’iPhone est critiqué de toute part. Entre un problème de coque qui craque (cf. « L’iPhone 3G craque ») et de défauts comme l’autonomie en 3G, le téléphone à la pomme, malgré de bonnes ventes et un gros buzz, est assez décrié par la presse.

Aujourd’hui, des analystes s’attaquent à la 3G et affirment que l’iPhone serait équipé d’un chipset trop jeune. Cela expliquerait, selon les analystes les problèmes de connexion, les pertes de connexions et les appels coupés ou le passage soudain en EDGE dans une zone de couverture 3G. Selon les analystes, le problème serait trop profond pour être résolu par une mise à jour du firmware.

Solution

Si cette information est confirmée, cela permettrait de comprendre pourquoi Apple a décidé de dessiner lui-même ses puces et d’être ainsi moins à la merci de ses partenaires (cf. « Apple va concevoir ses propres puces »).