Accueil » Actualité » Le rachat des brevets de Nortel approuvés

Le rachat des brevets de Nortel approuvés

Image 1 : Le rachat des brevets de Nortel approuvésLes juges américains et canadiens ont approuvé hier le rachat des 6 000 brevets de Nortel par un groupe composé entre autres d’Apple, Microsoft et RIM, pour 4,5 milliards de dollars. C’est un montant trois fois plus grand que les estimations d’analystes selon Reuters qui rapporte la nouvelle.

En janvier 2009, le Canadien Nortel Networks a déposé son bilan et entamé une procédure de faillite. Les juges nord-américains ont donc repris l’affaire et supervisent la liquidation de ses biens. Nortel possédait des technologies de télécommunication très importantes et Google a fait grand bruit lorsqu’il a d’abord annoncé vouloir les racheter pour 900 millions de dollars. Un consortium destiné à contrer le moteur de recherche s’est immédiatement créé. Nommé Rockstar Bidco LP, il regroupait EMC, Ericsson, Sony, RIM et Microsoft. Apple, qui avait fait bande à part au début des enchères, a décidé de le rejoindre. En juillet dernier, le groupe était sorti vainqueur après avoir fait une offre de 4,5 milliards de dollars (env. 3,15 milliards d’euros), ce qui est une somme très importante pour ce genre d’affaires.

Verizon, opérateur américain, et HP avaient néanmoins demandé aux juges de ne pas approuver la transaction, car ils craignaient que le transfert des brevets annule les accords de licences passés avec Nortel avant qu’il ne fasse faillite. De plus, les autorités de régulation des marchés avaient demandé aux juges de s’assurer qu’il n’y aurait pas d’abus de position dominante. Les juges ont garanti que les contrats signés avec Nortel étaient toujours valables et la cour américaine a rappelé que le rejet de l’offre de Rockstar Bidco serait une grosse erreur. L’argent sera redistribué aux créanciers de Nortel qui a ainsi pu récolter un total de 8 milliards de dollars.