Accueil » Actualité » Le retour du BASIC chez Google

Le retour du BASIC chez Google

Petit guide

Pour ceux qui ne connaissent pas le BASIC, le langage a un gros défaut : l’utyilisation massive de la commande GOTO par les programmeurs du dimanche (sans que ce soit péjoratif). Nous avons voulu le montrer dans cette actualité. Pour faire simple, un GOTO 5 indique que la suite du texte est à la ligne numéro 5.

10 : Google vient d’annoncer un nouveau langage de programmation destiné à la programmation sous Android, le Simple. Ce langage est dérivé du BASIC et est prévu pour que les utilisateurs puissent créer facilement des logiciels.

20 : GOTO 40

25 : Le BASIC a plusieurs problèmes : il est généralement interprété, c’est-à-dire que les instructions sont transformées en code compréhensible par le processeur au fur et à mesure et à chaque exécution, contrairement aux langages compilés, qui n’effectuent cette transformation qu’une seule fois (le BASIC compilé existe) et sa syntaxe permet d’effectuer ce qu’on appelle du code « spaghetti », avec des sauts d’une ligne à l’autre dans le programme, ce qui nuit à la lisibilité et surtout empêche de corriger les bugs facilement.

30 : GOTO 60

40 : Le BASIC (Beginner’s All-purpose Symbolic Instruction Code) est un langage de programmation de haut niveau, apparu en 1963. Très populaire, car simple à apprendre, il faisait partie des logiciels installés sur tous les ordinateurs du début des années 80.

50 : GOTO 25

Image 1 : Le retour du BASIC chez Google60 : Malgré tout, le BASIC est simple et Simple va peut-être permettre à des magazines de réitérer un succès des années 80 : des pages et des pages de BASIC à recopier sur son ordinateur pour faire bouger deux rectangles et un carré dans une imitation minable de Pong… Plus sérieusement, Simple est surtout prévu pour que les personnes sans connaissances particulières puissent proposer des applications à la communauté, une stratégie très différente de celle d’Apple, qui verrouille l’accès à l’AppStore et demande des connaissances en programmation (la programmation sur iPhone nécessite de maîtriser Objective-C). Espérons pour Google que cette initiative amusante aura du succès. Notons que la société propose quelques exemples de programmes donc un clone de Tetris.