Accueil » Actualité » Le retour du Pentium avec Silverthorne ?

Le retour du Pentium avec Silverthorne ?


Le Pentium de retour ? Oui et non, mais il semble que l’architecture du Silverthorne, un processeur x86 Intel pour les MID (Mobile Internet Devices) soit en partie dérivée de ce vénérable ancêtre.

Un peu d’histoire, le Pentium

Le Pentium (P5) est apparu en 1993. Cadencé à la base à 60 ou 66 MHz (avec un bus synchrone) et gravé en 800 nm (on est actuellement, pour rappel, au 45 nm) et consommait 16 W, une valeur énorme pour l’époque. Il disposait de 16 Ko de cache de niveau 1, divisé en deux parties : 8 Ko pour les données, 8 Ko pour les instructions, et le cache L2 était placé sur la carte mère. Ce processeur était buggé au niveau des unités de division, et Intel a rappelé une partie de ces modèles pour un remplacement. La première évolution (P54C) a introduit un multiplicateur (avec un bus resté à 66 MHz au maximum) et a introduit une nouvelle finesse de gravure : 500 nm puis 350 nm. Cette amélioration a permis au modèle 200 MHz de consommer moins que le 66 MHz original : 15,5 W. Enfin, la version P55C (Pentium MMX) est passée au 250 nm (dans certains cas), a doublée le cache de niveau 1 et a ajouté les célèbres instructions MMX. Le Pentium a terminé sa carrière dans les PC portables, avec la version 300 MHz.

Le Silverthorne : une nouvelle architecture, ou pas

Les premières rumeurs parlaient d’une nouvelle architecture pour le Silverthorne. Finalement, on peut en douter : le processeur en question serait un « two-issue, in-order pipeline ». Comme le Pentium original, et la majorité des processeurs ARM, qui sont les concurrents annoncés de ce processeur. Rappelons qu’un processeur comme le Core 2 Duo peut traiter 4 instructions en parallèle et que le pipeline est de type OOO (out of order). Pour le reste, on est évidemment assez loin du P5 : 32 Ko de L1 pour les instructions, 24 Ko de L1 pour les données, 512 Ko de cache L2 et un bus 533 MHz. La finesse de gravure, du 45 nm, devrait permettre d’atteindre sans aucun problème les 2 GHz annoncés, alors que la consommation ne devrait pas dépasser 2 W.

Au final, même si le Silverthorne n’est pas le meilleur au niveau de la consommation, le rapport performance/consommation, lui, devrait être intéressant. Rappelons que les Intel Stealey (Pentium-M) consomment entre 3 et 5 W, mais avec une fréquence de seulement 600 ou 800 MHz.