Accueil » Actualité » Le Samsung Z sous Tizen retardé

Le Samsung Z sous Tizen retardé

Image 1 : Le Samsung Z sous Tizen retardéSamsung Z

Nous en parlions au début du mois de juin, Samsung a un smartphone haut de gamme sous Tizen, le Samsung Z. Ce modèle devait normalement être lancé d’ici quelques jours en Russie, avec une présentation à Moscou, mais Samsung a finalement décidé d’encore reporter la sortie de cet appareil. La raison serait l’absence d’application pour le système d’exploitation, le nerf de la guerre avec un smartphone en 2014.

Tizen, une arme pour Samsung

Si Samsung a l’air de s’intéresser à Tizen, c’est uniquement comme une sorte d’arme pour essayer d’intimider Google, ce qui n’est pas vraiment efficace. Actuellement, on trouve un appareil photo sous Tizen, ainsi que la seconde génération de montres connectées, qui utilise Tizen alors que la première génération utilisait Android et que la troisième génération, la Gear Live, est basée sur Android Wear. 

Le problème de Samsung, qui est le plus grand des constructeurs d’appareils sous Android, c’est que Tizen n’est pas réellement un moyen de pression, et que tout le monde, Google compris, le sait parfaitement. Essayer de prendre la main sur Google en annonçant un appareil sous un OS sans application avec un processeur peu utilisé (un Atom, du x86) quand le reste du marché utilise des puces ARM et l’OS de Google, ce n’est pas une solution intéressante. Personne ne va imaginer que Samsung, qui annonce régulièrement des puces ARM, va passer au x86 et à Tizen.

En fait, Samsung devrait tout simplement abandonner Tizen, comme d’autres OS avant lui (on pense à Bada et d’autres) et essayer de trouver d’autres moyens de pression sur Google.