Accueil » Actualité » Le SoC Samsung de l’iPhone 6s serait trop gourmand

Le SoC Samsung de l’iPhone 6s serait trop gourmand

Image 1 : Le SoC Samsung de l'iPhone 6s serait trop gourmandLes deux Apple A9Selon les premiers tests d’un utilisateur de Reddit, le SoC Apple A9 fabriqué par Samsung et gravé en 14 nm offre deux heures d’autonomie en moins que le modèle en 16 nm sortant des usines de TSMC. Il aurait répété le test plusieurs fois sur deux iPhone 6s Plus identiques et il serait arrivé au même résultat. Il convient de prendre ces conclusions avec des pincettes en attendant de plus amples tests, mais il semblerait que la puce de Samsung ait un réel problème.

Samsung ternit son image

Pour rappel, Apple a fait appel à Samsung et TSMC pour la fabrication de son SoC A9 qui inclut une architecture très performante (cf. « L’Apple A9 a bien deux finesses de gravure »). Il est impossible de savoir ce que l’on achète avant d’avoir le téléphone dans les mains. Une application telle que Lirium Device Info Lite permet d’en savoir plus. Les SoC N66MAP ou N71MAP sont taïwanais et les N66AP et N71AP sont coréens. Il est par contre très difficile d’expliquer la différence de deux heures d’autonomie entre les deux alors que la plus grande finesse de gravure offerte par le 14 nm devrait en principe consommer moins d’énergie. Nous pensons que Samsung ne maîtrise pas encore bien sa nouvelle finesse de gravure et qu’il a du mal à contrôler les courants de fuite.

Ces mauvaises performances pourraient expliquer pourquoi TSMC serait le seul à fabriquer l’Apple A10. Ce n’est pas la première fois que l’Apple A9 de Samsung est en position d’infériorité par rapport à son alter ego taïwanais. Des benchmarks sous AnTuTu donnent un très léger avantage à l’Apple A9 de TSMC. Il est imperceptible dans des conditions réelles d’utilisation, mais il est clair que cela n’aide pas l’image de marque de Samsung qui compte pourtant beaucoup sur sa division semiconducteurs (cf. « Samsung ne fabriquerait pas les GPU Pascal de NVIDIA »)