Accueil » Actualité » Le supercalculateur chinois 300 TFLOPS à venir

Le supercalculateur chinois 300 TFLOPS à venir

Image 1 : Le supercalculateur chinois 300 TFLOPS à venir

La Chine a présenté un papier lors de l’International Solid State Circuits Conference détaillant son prochain grand supercalculateur d’une puissance de 300 TFLOPS.

Un supercalculateur avec un processeur made in China

Le système ne joue pas dans la même cours que le Tianhe-1A qui fait référence en la matière aujourd’hui (cf. « Le premier supercalculateur au monde est chinois »). Fabriqué par Dawning qui a sorti Nebulae, le deuxième supercalculateur le plus rapide au monde selon le classement de juin 2010, le nouveau modèle embarquera 3 000 processeurs Godson-3B.

La Chine veut néanmoins amorcer une rupture architecturale profonde avec le Tianhe-1A qui repose sur des processeurs Intel et des GPU NVIDIA. Prévu pour l’été, il représente un message fort de la Chine qui veut montrer qu’elle n’a pas besoin des technologies américaines.

Nous vous parlions du Godson-3 en 2008 dans notre actualité « Godson-3 : 8 cores et x86 pour le CPU chinois ». Ils sont sur le point de devenir réalité et leurs caractéristiques techniques sont très similaires à ce qui avait été annoncé. Le Godson-3B sera gravé en 65 nm dans les usines de STMicroelectronics. Il intègrera huit cores, sera cadencé à 1,05 GHz et offrirait une puissance de calcul de 128 GFLOPS. Il utilise une architecture MIPS 64 bits qui dispose de 200 instructions supplémentaires pour assurer la compatibilité avec les logiciels x86. Ce code joue le rôle d’émulateur. Le processeur dispose aussi d’une unité de calculs vectoriels.

La Chine veut son indépendance technologique

La Chine a aussi affirmé préparer sa nouvelle génération de processeur. Les Godson-3C seront disponibles d’ici deux ans. Ils seront gravés en 28 nm et disposeront de 16 cores tournant à 2 GHz pour une puissance de calcul de 512 GFLOPS.