Accueil » Actualité » Le ventirad à métal liquide enfin testé

Le ventirad à métal liquide enfin testé

Nous vous en parlions il y a quelques semaines, le constructeur Danamics a récemment lancé un système de refroidissement pour CPU d’un genre nouveau, puisque utilisant du « métal liquide » (cf « Du métal liquide pour refroidir un CPU »). Vous aviez alors été nombreux à vous demander quel type de métal liquide le constructeur pouvait bien utiliser, question à l’époque sans réponse puisque Danamics se contentait d’indiquer que le métal liquide en question possédait de très bonnes propriétés physiques, thermique et électrique.

NaK et pompe électromagnétique

Selon le site NordicHardware, qui a pu décortiquer et tester un exemplaire du LM10, le métal liquide en question n’est autre que du NaK, un mélange eutectique de sodium et de potassium, liquide à partir d’une température de -12,6°C et également utilisé pour refroidir certains réacteurs nucléaires. Le LM10 embarque par ailleurs une pompe électromagnétique chargée de faire circuler le métal à l’intérieur des caloducs en utilisant un champ magnétique.

Au final, le LM10 semble suffisant pour refroidir un processeur affichant un TDP raisonnable, mais montrera vite ses limites avec un processeur au TDP élevé, en particulier si on ne lui adjoint pas de ventilateur…