Accueil » Actualité » Le Walkman à 35 ans

Le Walkman à 35 ans

Il y a 35 ans, le 1er juillet 1979, Sony lançait le Walkman, premier appareil d’une marque qui allait devenir emblématique. Le premier modèle, le TPS-l2, était une révolution : ce lecteur de cassettes audio était compact, léger et permettait de lire de la musique en mobilité. Il offrait une fonction qui n’a été revue que rarement depuis : deux sorties au format jack, pour écouter de la musique en couple.

Image 1 : Le Walkman à 35 ansLe premier Walkman (1979)

Cassette… puis CD, MiniDisc, etc.

Si le mot Walkman est intimement lié aux baladeurs capables de lire des cassettes audio, Sony a réutilisé sa marque pour bien d’autres appareils : on peut citer les MiniDisc (et les évolutions NetMD et Hi-MD) mais aussi des appareils équipés de disques durs, de mémoire flash ou même de lecteurs de cartes Memory Stick. Sony a aussi utilisé le nom pour ces lecteurs de CD portables (parfois appelés Discman) et — de façon plus étonnante — pour des lecteurs de cassettes DAT (un format numérique destiné aux professionnels) ou pour des lecteurs de vidéos portables, comme le Sony GV-8.

Image 2 : Le Walkman à 35 ansLe dernier Walkman à cassettes (2002)

Dans les années 2000, la marque a aussi été utilisée par Sony Ericsson pour vendre des téléphones et des smartphones « dédiés » à la musique, avec un certain succès. Globalement, la marque reste très connue, même si le marché des appareils dédiés à la musique en mobilité a perdu de sa superbe avec le temps et l’arrivée des smartphones, tout du moins dans le grand public.