Accueil » Actualité » Le Wi-Fi 802.11n de nouveau retardé

Le Wi-Fi 802.11n de nouveau retardé

La norme Wi-Fi 802.11n, destinée à prendre le relais des actuelles 802.11a/b/g, limitées par leur portée, leur débit et leur sécurité, serait reportée à courant 2008.

Wi-Fi 802.11n

La norme 802.11n apportera un débit maximal théorique de 600 Mb/s, contre 54 Mb/s pour les normes a/g, utilisera les fréquences de 2,5 GHz et 5 GHz et consommera moins d'énergie, que ce soit en émission/réception ou en veille. Il sera aussi possible d'utiliser jusqu'à 4 antennes pour augmenter la portée et le débit. Malgré ces avantages indéniables, tous les acteurs du Wi-Fi ne sont pas encore d'accord sur tous les points et si la première ébauche de la norme a été approuvée en janvier de cette année par l'IEEE, la seconde, prévue pour la fin de l'année, ne sera présentée qu'en janvier 2007 au minimum.

12 000 changements

Si le second brouillon est accepté, il faudra probablement attendre fin 2007 pour les optimistes, voire 2008 pour les autres, pour que la norme soit ratifiée. Il faut dire que 12 000 modifications ont été proposées par l'IEEE suite à l'examen du premier brouillon, et de l'aveu même de certains fabricants, cette version n'était pas « assez mature ».

Et le Draft-N ?

Un certain nombre de constructeurs, tels Linksys ou D-Link ont annoncé et même sorti des produits estampillés Draft-N, ou pré-802.11n, compatibles avec le premier brouillon. Or, une fois que les quelque 12 000 changements auront été appliqués, qui peut affirmer que ces produits fonctionneront avec la nouvelle ébauche ? Bien entendu, la question n'est pas nouvelle, mais cette annonce donne encore plus à réfléchir. En conclusion, il vaut mieux attendre la version finale de la norme 802.11n, qui, malgré son retard, a quelques arguments de poids en sa faveur pour prendre la relève du Wi-Fi 802.11a/b/g.