Accueil » Actualité » Le Wii U GamePad ne sera pas multitouch

Le Wii U GamePad ne sera pas multitouch

Image 1 : Le Wii U GamePad ne sera pas multitouchRegis Fils-Aime, président de Nintendo Amérique, a donné des détails sur le Wii U GamePad (cf. « Wii U : nouvelles manettes et univers sociaux »). Il sera possible d’en utiliser deux à la fois afin de profiter de modes multijoueurs. Néanmoins, il faudra attendre un peu avant que les développeurs utilisent cette fonctionnalité. Nous apprenons aussi que la tablette ne sera pas multitouch.

Le mode Wii U GamePad multijoueur ne sera pas immédiatement pris en charge par les jeux

Il semble que tout comme l’intégration d’un module NFC, le mode multi-tablette ait été approuvé à la dernière minute selon Gamasutra. C’est ce qui expliquerait l’absence de jeu en tirant parti à la sortie de la console. M. Fil-Aime explique que les développeurs ont besoin de s’adapter à l’utilisation d’un deuxième écran. Les jeux multijoueurs devraient donc avant tout utiliser la Wii MotionPlus ou le Wii U Pro.

Regis Fils-Aime a aussi fait savoir qu’il y aurait toujours un système de code dans Miiverse, mais qu’il serait nettement plus simple qu’aujourd’hui. Il y aura un système de points et accomplissement comme on en trouve dans la 3DS, la Xbox 360 ou Game Center. Enfin, l’annonce selon laquelle le Wii U GamePad aurait une autonomie de cinq heures serait extrêmement prudente. Dans les faits, on peut s’attendre à plus.

Pas de multitouch pour le Wii U GamePad pour des raisons qui ne sont pas celles que l’on avance

L’autre information importante concernant le Wii U GamePad a été révélée lors d’un entretien avec Kotaku. L’absence de multitouch serait motivé, selon M. Fils-Aime, par la nécessité d’utiliser l’écran tactile avec une main, l’autre étant utilisée pour tenir la tablette ou utiliser certains de ses boutons. Il a ensuite posé la tablette et touché l’écran avec un doigt de chaque main pour montrer le ridicule de cette position.

C’est un mauvais argument selon nous, car il est possible de profiter du multitouch avec une seule main, à l’instar du pincer-pour-zoomer ou du glissement de deux doigts dans une direction afin d’activer une commande. Il est possible que Nintendo ait cherché à réduire les coûts ou qu’il ait eu peur d’être en procès contre ceux qui ont breveté cette technologie, à l’instar d’Apple ou 3M (cf. « Apple, la valse des procès »).