Accueil » Actualité » Le Wireless Display dans les derniers Catalyst

Le Wireless Display dans les derniers Catalyst

Image 1 : Le Wireless Display dans les derniers CatalystAMD

AMD, dans ses derniers Catalyst (les 13.6, encore en version bêta), propose une nouvelle technologie : le Wireless Display. Elle permet de transférer une image sans fil entre un ordinateur et un récepteur équipé de la technologie (Netgear ou Zotac en proposent). 

Il y a visiblement quelques limites : il faut Windows 8 (AMD parle même de la future mise à jour Windows 8.1/Blue), un processeur de la série A en architecture Temash et une carte Wi-Fi compatible avec une puce Broadcom ou Qualcomm Atheros. Les puces ne sont pas encore listées, mais on peut supposer qu’un contrôleur Wi-Fi 802.11n en 2×2 (300 mégabits/s) est recommandé.

Le fonctionnement du Wireless Display est similaire aux autres technologies d’affichage déporté : les données à afficher sont envoyées directement de la mémoire vidéo à un encodeur matériel H.264 dédié (pour limiter la latence) et sont ensuite transférées en Wi-Fi vers un décodeur. Dans le meilleur des cas, la latence atteint environ 15 ms, ce qui est acceptable pour un usage grand public et généralement imperceptible. Bien évidemment, certains jeux (spécialement les FPS et les jeux de rythme) ne sont pas à la fête avec cette latence, mais seuls les joueurs les plus aguerris sont généralement capables de ressentir le problème.