Accueil » Actualité » Le Zune se fait un ami : EMI

Le Zune se fait un ami : EMI

Microsoft a admis il y a quelques jours qu'il préparait un baladeur numérique destiné à concurrencer l'iPod (voir la nouvelle Microsoft confirme son « Zune »). C'est désormais une certitude : Microsoft proposera un baladeur numérique qui sera probablement lancé à grand renfort de campagnes de publicité auxquelles nous ne couperons pas. Pourtant, le lancement de ce nouveau baladeur numérique ne peut arriver seul : il faut à Microsoft des alliés pour contrer l’ô combien puissant Apple sur ce segment. Mais Microsoft a étudié la stratégie d'Apple avec son iPod et iTunes et le rapprochement avec certaines majors américaines pourrait lui apporter beaucoup.

EMI : des vidéos d’origine

Ainsi, on apprend de source sûre que le label EMI, que l’on peut considérer comme une major (elle est la troisième maison de disque mondiale) vient d'annoncer un accord avec la firme de Redmond concernant la fourniture de vidéos musicales directement chargées sur le Zune lors de sa sortie. Cette nouvelle nous laisse par ailleurs deviner que le Zune sortira bel et bien avec la vidéo intégrée.

Un Zune devant l’iPod ?

Microsoft devrait avoir fort à faire face à un iPod trustant encore pas loin de 80% des parts de marché aux États-Unis et un iTunes Music Store réalisant 70% des ventes de musique en ligne. Rappelons que le Zune proposera quant à lui des fonctions permettant des échanges de musique entre utilisateurs (le lecteur serait équipé d'une connexion Wi-Fi). Certaines sources laissent également à penser que son autonomie serait supérieure à celle de l’iPod, et c’est la raison pour laquelle les grandes majors se lanceraient avec Microsoft. Engadget a déjà annoncé la présence d'un disque dur de 30 Go, d'un écran 50 % plus grand que celui de l'iPod Video (soit 3,75 pouces), d'un tuner FM et de la disponibilité immédiate de 13 accessoires dès sa sortie. Si ces informations se vérifient, le Zune devrait s'installer sans trop de difficulté sur le marché.

Et les autres ?

Selon notre source, d’autres maisons de disques seraient en discussions avec le numéro un mondial des logiciels afin de disposer d’un peu d’espace sur les disques du Zune lors de sa sortie pour y placer les vidéos de leurs propres artistes, notamment Universal Music. Cette stratégie pourrait bien s’avérer payante, si par hasard le consommateur se prenait à apprécier (et à acheter) les quelques extraits offerts avec leur nouveau baladeur numérique.