Accueil » Actualité » Leap démocratise l’interface gestuelle

Leap démocratise l’interface gestuelle

Image 1 : Leap démocratise l'interface gestuelleLeap Motion vient de présenter Leap, un boîtier qui permet de profiter d’une interface gestuelle. Il est disponible en précommande au prix de 70 $ et sa commercialisation est prévue pour décembre 2012, voire janvier 2013. Il est un concurrent très intéressant du Kinect pour Windows. Il offre une précision cent fois plus importante que le système de Microsoft, selon Leap Motion qui a publié une démonstration intéressante de son produit sur YouTube. La vidéo est disponible ci-dessous.

Un début très prometteur

Leap utilise une interface USB et se place devant l’utilisateur. Il intègre une série de capteurs capables de détecter des doigts, deux mains ou des objets rudimentaires comme des baguettes. Compatible Mac OS X 10.7 et Windows 7 et 8, Leap devrait aussi avoir des pilotes Linux. La capture se fait en trois dimensions sur un volume de 22,6 cm3 et le produit se destine avant tout à la manipulation de modèles en 3D, même si les premières démonstrations montrent des interactions avec des logiciels grand public.

Leap Motion met à la disposition des programmeurs un kit de développement gratuit afin d’encourager la création de logiciels tirant parti de sa technologie. Les premières impressions du Financial Times et Cnet, qui ont pu tester le produit, sont très positives.

La firme vient directement concurrencer Kinect qui continue de faire parler de lui avec des projets similaires (cf. « Quand Kinect se prend pour Minority Report »). Leap semble plus précis et il est bien moins cher, mais il n’a pas le soutien d’un géant tel que Microsoft, ni celui de la communauté universitaire (cf. « Kinect rend possible la vidéoconférence holographique »). Il sera intéressant de voir s’il arrive tout de même à changer les habitudes des consommateurs qui restent encore très attachés au clavier et à la souris pour de très bonnes raisons.

Leap de Leap Motion