Accueil » Actualité » L’eMMC passe à 400 Mo/s

L’eMMC passe à 400 Mo/s

Image 1 : L'eMMC passe à 400 Mo/sDes puces eMMC

Le JEDEC, le groupement qui gère les standards liés à la mémoire, vient d’annoncer la version 5.0 de la norme eMMC. La eMMC est une interface dérivée de l’interface MMC qui était utilisée dans certaines cartes mémoire, et qui est destinée au monde de l’embarqué. C’est généralement l’interface utilisée dans les smartphones et tablettes pour connecter la mémoire flash intégrée dans les appareils.

400 Mo/s

Alors que la eMMC 4.4x couramment utilisée se limite à 104 Mo/s et que la eMMC 4.5 atteint 200 Mo/s, cette eMMC 5.0 permet d’atteindre 400 Mo/s par puce. L’intérêt est surtout de diminuer le nombre de puces sans grever les performances : on peut monter une seule puce (très) rapide au lieu de plusieurs puces classiques pour obtenir les mêmes performances.

Le eMMC 5.0 apporte aussi quelques nouveautés intéressantes, dont des statistiques sur les données écrites (à la manière des informations SMART sur les SSD) pour améliorer la gestion de l’usure (comme la gestion du TRIM apportée par Android 4.3), la possibilité de mettre à jour le firmware de la puce ou une option qui permet de mettre la mémoire dans un état de veille à travers le système d’exploitation.

Rappelons tout de même que la majorité des appareils utilisent de la mémoire flash qui est assez loin des performances de l’interface eMMC, les smartphones les meilleurs sur ce point (comme le Galaxy Note 3) dépassent difficilement 100 Mo/s en lecture.