Accueil » Actualité » L’émulation réduit d’environ 20 % les performances de l’Apple M1 sur GeekBench

L’émulation réduit d’environ 20 % les performances de l’Apple M1 sur GeekBench

De 1 687 points à 1 313 points en mono-cœur, de 7 433 à 5 888 points en multicœurs.

Nous avons déjà eu un aperçu des performances CPU et GPU du SoC Apple M1 via des résultats sur Geekbench et GFXBench 5.0 respectivement. En voici de nouveaux, toujours en provenance de Geekbench 5. Néanmoins, ils s’avèrent intéressants pour une autre raison : ils permettent d’avoir une idée des performances via l’émulation.

Image 1 : L'émulation réduit d'environ 20 % les performances de l’Apple M1 sur GeekBench

En juin dernier, la marque à la pomme a précisé comment ses puces Apple Silicon géreraient les anciennes applications conçues pour les Core Intel. Le stratagème : l’outil Rosetta 2, qui se charge de traduire le code. Naturellement, ce processus n’est pas sans impact sur les prestations de la puce M1. Pour le MacBook Air, cela se traduit par un score environ 22 % inférieur en mono-cœur, 20,7 % en multicœurs.

Apple travaillerait sur des GPU 5 nm maison

Mieux que le MacBook Air avec Core i7-1060NG7 dans tous les cas

Ces valeurs proviennent de deux tests Geekbench effectués par un MacBook Air : l’un en natif, l’autre dans une version x86 émulée par Rosetta. Dans le premier cas, la machine obtient 1 687 points en mono-cœur et 7 433 points en multicœurs ; dans le second, 1 313 et 5 888 points.

Nous pouvons maintenant élargir la comparaison avec un iMac 2020 de 27 pouces armé d’un processeur Intel Core i9-10910. Celui-ci réalise des scores de 1 246 et 9 046 points. Quant au MacBook Air 2020 muni d’un Core i7-1060NG7, il marque 1 135 et 3 061 points.

Source : Tom’s Hadware US