Accueil » Actualité » L’ennemi du P2P a un nom

L’ennemi du P2P a un nom

John Hale, un professeur de l'université de Tulsa et Gavin Manes, étudiant, ont déposé un brevet pour une invention permettant de limiter la diffusion de fichiers illégaux via le peer-to-peer.

Surprise, cette technique consiste simplement à créer de faux fichiers, dont les noms et descriptions ressemblent aux originaux, mais dont le contenu est de mauvaise qualité, altéré par des bruits blancs ou des boucles, ou contient des publicités. La quantité de faux est telle que rechercher l'original revient à retrouver une aiguille dans une botte de foin, difficulté accrue par les temps de téléchargement.

Problème : l'industrie du disque n'a pas attendu de savoir si un brevet avait été déposé pour utiliser des méthodes semblables. Alors que celui-ci a été rempli en 2000, celle-ci s'acquitera-t-elle des droits qui reviennent à l'inventeur, ou tentera-t-elle de noyer le poisson ? A suivre…