Accueil » Actualité » Les attaques par déni de service sont en déclins

Les attaques par déni de service sont en déclins

Image 1 : Les attaques par déni de service sont en déclinsLes attaques par déni de service en baisseSelon un rapport publié par Black Lotus et repris sur BetaNews, le nombre d’attaques par déni de service et en baisse depuis le début de l’année. Il y a eu 462 621 attaques, selon le rapport, durant le premier trimestre 2014 et 276 447 attaques au cours du deuxième trimestre. Le troisième trimètre en a vu 201 721. Selon eux, les sociétés seraient mieux équipées et préparées, ce qui limiterait grandement leur portée.

Si l’on rentre dans le détail de leur analyse, on remarque que les attaques deviennent de plus en plus complexes (cf. « Les serveurs de Sony piratés et l’avion de son président détourné »). Le nombre des paquets envoyés a baissé pour atteindre un million de paquets par seconde, mais la taille des d’attaques augmentent et une attaque moyenne va utiliser environ 3,2 Gbits/s de bande passante. De plus, même si la Chine, les États-Unis et la Russie restent les principales sources de ces attaques, le Vietnam, l’Inde et l’Indonésie croissent en popularité en raison de leurs vastes réseaux mobiles qui sont de plus en plus utilisés par des botnets pour ce genre d’opération.