Accueil » Actualité » Les bénéfices de Samsung baissent

Les bénéfices de Samsung baissent

Image 1 : Les bénéfices de Samsung baissentLe Galaxy S6 démonté

Samsung vient de publier ses résultats financiers pour son premier trimestre 2015. Son chiffre d’affaires baisse de 12,2 % comparativement à la même période l’année dernière pour atteindre 40 milliards d’euros. Encore plus inquiétants, ses bénéfices baissent de 38,8 % pour atteindre 4 milliards de dollars. Si l’on se penche sur le détail, on se rend compte que la division mobile est en grande partie responsable de cette baisse puisque ses revenus chutent de 20 %. C’est de loin la plus grosse baisse. La division produits grand public de la firme, en charge des produits électroménagers, est la seconde division à connaître une tendance à la baisse, mais son revenu ne descend que de 9 %. Les semiconducteurs de la société sont par contre en pleine croissance. La division mémoire gagne 48 % et les dalles pour écrans prennent 12,3 %.

Un premier trimestre 2015 qui ressemble au dernier trimestre 2014

Cette baisse de la division mobile s’explique par le fait que Samsung a vendu 5,8 millions de smartphones en moins qu’au premier trimestre 2014, selon Strategy Analytics. Ces résultats ne sont pas étonnants. La firme a connu une année 2014 difficile (cf. « La division mobile de Samsung continue sa chute »). Ses smartphones vedettes se sont moins bien vendus qu’avant et les résultats du premier trimestre 2015 ne sont qu’une continuation de son flop. La question qui est sur toutes les lèvres tente de savoir si les Galaxy S6 et S6 Edge renverseront la tendance. Ils ont été présentés le 1er mars dernier (cf. « Avec ses Galaxy S6 et S6 Edge, Samsung veut reconquérir le haut de gamme »). Ils n’ont donc pas eu le temps d’avoir un impact sur le chiffre d’affaires de la marque, mais les choses seront différentes lors de la présentation des résultats au deuxième trimestre.

Les premiers signes laissent penser que les Galaxy S6 et S6 Edge pourraient mal se vendre

Or, il est permis d’être pessimiste. Les smartphones ont souffert de quelques bugs de lancement (cf. « Le flash du Galaxy S6 aurait un petit problème »), d’une presse pas toujours tendre (cf. « Le Galaxy S6 plie comme un vulgaire iPhone 6 Plus ») et de performances qui ont manqué d’impressionner (cf. « Premiers benchmarks du Galaxy S6 Edge »). Le signe le plus grave selon nous est que le lancement des Galaxy S6 et S6 Edge en Corée du Sud, son territoire de prédilection, est pour l’instant catastrophique à en croire la presse coréenne. 10 jours après la commercialisation des appareils, Samsung n’en aurait vendu que 200 000 unités alors qu’il avait anticipé 100 000 unités de plus. Comparativement, rien que les précommandes pour les iPhones 6 et 6 Plus dans ce pays s’élevaient à 100 000 unités. Bref, ces éléments ne sont que des débuts d’indices, mais ils sont inquiétants.