Accueil » Actualité » Les bornes AirPort originales vivent encore

Les bornes AirPort originales vivent encore

Image 1 : Les bornes AirPort originales vivent encore
Près de neuf ans après la sortie de ses premières bornes AirPort (le nom Apple de la norme Wi-Fi), la firme vient de les rendre compatibles avec Leopard, le dernier OS des Mac.

1999, Apple intègre le Wi-Fi

C’est au siècle dernier (et oui) que le Wi-Fi est apparu dans les ordinateurs portables. Le premier modèle à proposer cette norme en interne était l’iBook : un ordinateur portable équipé d’un seul port USB, d’un petit écran et sans FireWire (non, on ne parle pas du MacBook Air). Apple utilisait le Wi-Fi 802.11b (pas encore finalisé à cette époque) et ses 11 mégabits/s. La borne proposée par Apple était compatible avec cette norme et proposait en sus un port Ethernet (10 mégabits/s) et un modem 56K. Notons que seul le WEP (40 bits) était supporté. Cette borne est donc maintenant compatible Leopard, même si l’intérêt reste assez faible : avec de tels débits, la borne risque de limiter une bonne partie des utilisateurs.

De plus, de là à dire qu’Apple faisait du matériel plus solide dans le temps, il n’y a qu’un pas, mais la durée de vie moyenne d’une borne AirPort Express est de 18 mois, alors qu’il existe (si Apple sort une mise à jour) des bornes AirPort qui ont plus de huit ans.