Accueil » Actualité » Les châteaux de la Loire à l’heure iPod

Les châteaux de la Loire à l’heure iPod

Si la Gendarmerie Nationale a choisi Archos pour équiper ses systèmes prototypes à caméra, le château de Chenonceau, sans aucun doute le château privé le plus visité au monde, et le second d’Europe après Versailles, propose, quant à lui, des iPod aux visiteurs étrangers qui viennent visiter le site depuis 2004 et vient de sortir une version spécialement destinée aux enfants :

« Nous avons connu des pics de fréquentation frôlant le million de visiteurs par an », indique Michael Petitjean, conservateur adjoint du château de la famille Menier, le plus prestigieux, avec Chambord, des châteaux de la Loire. Comme Léon Bertrand, secrétaire d’État au Tourisme, en visite officielle le 3 avril, les visiteurs découvriront les splendeurs de Chenonceau munis d’un iPod. Et ils auront le choix entre onze langues, dont celles dites rares comme le mandarin, le russe ou le polonais. « La famille Menier est férue de nouvelles technologies, et puis, pour un château de renommée mondiale, il fallait une marque de renommée mondiale », relève M. Petitjean. En plus, iPod peut séduire un public jeune. « C’est un bel objet qui peut contribuer à enrichir l’image du monument. »

Il est très simple de placer onze fois plus de 2 heures de musiques et de voix sur iPod 15 Go. Et même sans utiliser la compression AAC, offrant de meilleures qualité et performance que le MP3, on pourrait y stocker ces textes en une centaine de langues. « Nous n’utilisons que le dixième de sa capacité », souligne Francis Gorgé, directeur technique de Briq, société de conseil et développement plurimédia. Avec Chenonceau, Brieuc Segalen a choisi iPod non seulement en raison de sa capacité de stockage, mais également pour sa fiabilité, son élégance, sa très grande simplicité d’emploi et pour la renommée d’Apple. Pour protéger iPod, « nous avons opté pour une protection iSkin en silicone, très résistante », poursuit Brieuc Segalen, « un plus qui séduira certainement les visiteurs ».

La version 2005 est spécialement adaptée aux enfants de 7 à 12 ans qui sont, en général, les premiers à s'ennuyer pendant les visites. Entrant de plein pied dans l'ère du numérique, le château de Chenonceau fait se rejoindre high-Tech et tradition pour notre plus grand plaisir… Après le site de Chenonceau, le site de la Chabotterie, en vendée, s'est doté cette année d'un système similaire.