Accueil » Actualité » Les claviers sont ils dangereux pour les hôpitaux ?

Les claviers sont ils dangereux pour les hôpitaux ?

Les claviers d’ordinateur dans les hôpitaux jouent-il un rôle dans la transmission des maladies nosocomiales ? Cette très sérieuse question est posée par une récente étude qui pointe du doigt les germes et autres virus qui se trouvent très souvent sur les claviers d’ordinateur dans les hôpitaux.

Les maladies nosocomiales sont des maladies que le patient attrape une fois admis dans les services hospitaliers. Elles sont reconnues comme un problème majeur de santé publique de par leur fréquence, leur coût et leur gravité. Le risque de contracter une infection à l'hôpital est de 7% c'est à dire que sur 100 personnes hospitalisées, sept d'entre elles auront une infection nosocomiale. Ce chiffre varie en fonction du service dans lequel la personne hospitalisée se trouve. Il peut en effet atteindre 30% dans un service comme la réanimation.

Désinfecter les claviers

Le Dr. Gary Noskin, directeur médical en épidémiologie au Northwestern Memorial Hospital de Chicago fait remarquer que pour lutter contre ce risque, les utilisateurs multiples des claviers d’ordinateurs dans les hôpitaux devraient se laver les mains après chaque utilisation. Par ailleurs, selon lui, les claviers d’ordinateur présents dans les hôpitaux devraient être désinfectés de manière régulière, ce qui n’est vraisemblablement pas le cas dans beaucoup de services hospitaliers.