Accueil » Actualité » Les conséquences du retard de Vista

Les conséquences du retard de Vista

Alors que Microsoft vient d’annoncer que son prochain système d’exploitation ne profiterait pas des fêtes de fin d’année (« La sortie de Windows Vista est repoussée »), c’est toute une industrie qui se remet en question.

Impact minimal pour la mémoire

Les fabricants d’ordinateurs comptaient beaucoup sur cette sortie pour doper leurs ventes. On aurait pu penser que cette mauvaise nouvelle affecte aussi les fabricants de mémoire. En effet, Windows Vista aura besoin de pas mal RAM (Microsoft conseille 1 Go), cela incitant donc les utilisateurs à en acheter. Néanmoins, les fabricants taïwanais ne pensent pas que ce retard aura un impact important sur leurs ventes. Ils pensent simplement que le délai entre la sortie de Vista et les fêtes de Noël est relativement faible et que les consommateurs anticiperont ou achèteront leur mémoire un peu plus tard.

Les prix d’Intel baissent plus vite

De l’autre côté, nous avons le numéro un du semi-conducteur, Intel, qui pense, selon certaines sources, procéder à une baisse des prix de ses Yonah plus vite que prévu afin d’inciter les gens à acheter et à ne pas attendre la sortie de Vista.

Les fabricants d’ordinateurs portables conservent aussi une stratégie similaire en mettant en avant l’HSDPA qui consiste à utiliser les réseaux de téléphonie mobiles pour se connecter à Internet.

Le marché semble donc bien s’adapter à ce retard en incitant finalement les consommateurs à acheter ou en profitant de ce délai pour vider les stocks. Bref, au final, celui qui risque d’y perdre le plus dans cette affaire est tout simplement Microsoft.