Accueil » Actualité » Les discussions sur la fibre noire de France Télécom

Les discussions sur la fibre noire de France Télécom

Nous avons vu récemment, dans l'actualité "Dégroupage, c'est reparti ?", que France Télécom devrait relancer le dégroupage en France de manière considérable en mettant à disposition un réseau de fibre noire. Le réseau de fibres optiques de cette dernière entreprise étant le plus grand à l'échelle nationale il permet notamment à Free de proposer l'ensemble des services "triple-play" sur les zones desservies par l'ADSL dégroupée.

Etendre les zones dégroupées, oui mais pas si simple.

Par cette technique, Free peut largement étendre la couverture de son réseau dégroupé de DSLAM Freebox. De plus, celle-ci permet d'augmenter le nombre de NRA (Noeud de Raccordement d'Abonnés) dégroupés. Ainsi certains abonnés qui étaient jusque-là en zone non-dégroupée se retrouveront en zone dégroupée pouvant alors bénéficier des avantages que l'on connaît du dégroupage.

Cependant, le dégroupage des NRA n'est pas si simple. Il ne suffit pas de relier les équipements xDSL à la fibre optique. Il faut en effet pouvoir implanter ces équipements , car souvent les NRA ne disposent pas de suffisamment de place pour installer une chambre de dégroupage. Il faut donc, dans ce cas, construire des NRA outdoor ce qui prend beaucoup plus de temps et ce qui coûte aussi beaucoup plus. Bien que les tarifs de la fibre noire soient jugés intéressants, cela ne se ressentira pas avant plusieurs mois pour ces derniers cas.

L'ironie de la concurrence.

Ceci est donc plutôt positif pour Free et la concurrence. Free passant jusqu'ici par des opérateurs câbleurs (Neuf Cegetel, Completel ou encore par des DSP) couvrant beaucoup moins de NRA en terme de réseaux optiques. L'arrivée de France Télécom permet donc de garder une situation de concurrence presque ironique étant donné leur couverture bien plus importante.

Le sujet vu par M. Jérôme de Vitry.

"Tous les opérateurs sont à égalité sur les startings-blocks. Que le meilleur gagne", à déclaré récemment Jérôme de Vitry (CEO de Completel) à VNUnet.fr à propos des réseaux de fibre optique. Comme dit précédemment, compte tenu l'étendue des réseaux optiques de France Télécom et des opérateurs alternatifs on peut s'interroger sur cette "égalité". Jérôme de Vitry a ajouté sur ce sujet : "A mon avis, le retour d'un éventuel monopole de France Télécom sur la fibre optique est une vision pessimiste. Des opérateurs comme Colt ou Completel prouvent qu'il est possible de développer des activités rentables dans la fibre". Les avis sont donc assez différents selon les personnes sur ce sujet.

Cependant lorsque l'on demande à Jérôme de Vitry s'il estime que l'Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) devrait intervenir davantage sur la régulation du deploiement de la fibre optique par France Télécom ?" il répond :" Je reconnais que France Télécom dispose d'un réseau plus étendu et qu'il est nécessaire de maintenir des gardes-fous vis-à-vis de possibles comportements prédateurs de l'opérateur historique. Mais des mesures de régulation anticoncurrentielle suffisent largement …".