Accueil » Test » Les disques durs et clés USB deviennent Wi-Fi, notre comparatif » Page 2

Les disques durs et clés USB deviennent Wi-Fi, notre comparatif

1 : Introduction 3 : Kingston MobileLite Wireless 4 : PQI Air Bank 5 : PQI Air Drive 6 : Sandisk Connect Wireless Flash Drive 7 : Seagate Wireless Plus 8 : Caractéristiques techniques et configuration du test 9 : Performances réseau et USB 10 : Conclusion

Corsair Voyager Air

Image 1 : Les disques durs et clés USB deviennent Wi-Fi, notre comparatif

Le Corsair Voyager Air est un disque dur USB 3.0 qui propose des fonctionnalités WLAN et NAS, y compris sans alimentation externe puisqu’il dispose d’une batterie intégrée. Quatre déclinaisons sont proposées : 500 Go ou 1 To, coloris rouge ou noir. Nous avons testé la version rouge 1 To, laquelle coûte 200 € en moyenne.

Bien entendu, il est possible de l’utiliser comme n’importe quel disque dur USB 3.0 grâce au câble fourni, sachant qu’il affiche alors des débits assez élevés comme le Seagate Wireless Plus et le PQI Air Bank que nous verrons plus loin. Précisons que les fonctionnalités propres à ce nouveau type de disque comme le NAS et le hotspot WLAN ne sont pas accessibles lorsque le Corsair Voyager Air est utilisé comme un disque dur externe classique.

Pour utiliser ses capacités NAS, il faut le faire fonctionner sur sa propre batterie et le relier à un autre ordinateur par le biais d’un port Gigabit Ethernet, répartiteur Ethernet ou routeur. Dans ce scénario, le disque est parvenu à des débits en lecture/écriture de 31/23 Mo/s, un des meilleurs résultats de ce comparatif. Les fonctionnalités NAS avancées comme le contrôle des accès ne sont pas de la partie: tous les fichiers sont accessibles à n’importe quel utilisateur.

Image 2 : Les disques durs et clés USB deviennent Wi-Fi, notre comparatifImage 3 : Les disques durs et clés USB deviennent Wi-Fi, notre comparatif

Troisième fonctionnalité du Voyager Air, son module WLAN qui facilite les connections 802.11 b/g/n et transforme le disque dur en point d’accès Wi-Fi  pour smartphones, notebooks et tablettes. Corsair propose même une application dédiée qui permet de rechercher des contenus et de définir un mot de passe. Cette dernière est annoncée compatible iPad, iPhone, iPod touch ainsi qu’avec la majorité des smartphones et tablettes Android bien qu’il ne nous ait pas été possible de la faire fonctionner avec un Google Nexus 4. Le WLAN est ouvert à tous par défaut, mais il est possible de paramétrer un mot de passe via l’application ou navigateur internet ; ce dernier ne peut servir qu’à configurer le disque et non pas à accéder aux contenus.

Notons que le Voyager Air peut également servir de serveur streaming et propose une compatibilité DLNA et AirPlay à compter du firmware 1.27. Ceci permet donc de lire des fichiers multimédia sur certains TV connectés, lecteurs Blu-Ray, consoles de jeux, enregistreurs numériques et clients streaming. Enfin, il est possible de visionner les fichiers PDF. Au niveau du débit, les 4,1 Mo/s relevés en WLAN n’ont rien d’exceptionnel, mais nous n’avons pas remarqué de saccades, coupures ou mises en tampon durant les tests avec des fichiers vidéo. Grâce à sa batterie 6400 mAh, le Corsair Voyager Air devrait pouvoir tenir jusqu’à 7 heures en streaming vidéo. Précisons qu’il n’est pas possible de le recharger par USB mais par uniquement par son port d’alimentation ou adaptateur pour voiture.

Image 4 : Les disques durs et clés USB deviennent Wi-Fi, notre comparatif

Image 5 : Les disques durs et clés USB deviennent Wi-Fi, notre comparatif

Image 6 : Les disques durs et clés USB deviennent Wi-Fi, notre comparatif

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Corsair Voyager Air
  3. Kingston MobileLite Wireless
  4. PQI Air Bank
  5. PQI Air Drive
  6. Sandisk Connect Wireless Flash Drive
  7. Seagate Wireless Plus
  8. Caractéristiques techniques et configuration du test
  9. Performances réseau et USB
  10. Conclusion