Accueil » Test » Les disques durs et clés USB deviennent Wi-Fi, notre comparatif » Page 9

Les disques durs et clés USB deviennent Wi-Fi, notre comparatif

1 : Introduction 2 : Corsair Voyager Air 3 : Kingston MobileLite Wireless 4 : PQI Air Bank 5 : PQI Air Drive 6 : Sandisk Connect Wireless Flash Drive 7 : Seagate Wireless Plus 8 : Caractéristiques techniques et configuration du test 10 : Conclusion

Performances réseau et USB

Sur un réseau Ethernet, le Corsair Voyager Air l’emporte sans discussion : avec un débit en lecture séquentielle de 31 Mo/s, on peut même s’en servir de NAS à domicile (les performances sont trop justes pour une utilisation professionnelle). En Wi-Fi, le Voyager Air s’impose à nouveau en écriture séquentielle mais s’incline face au Kingston MobileLite en lecture séquentielle (4,1 Mo/s contre 5,1 Mo/s). Le disque de Seagate termine dernier dans les deux cas de figure avec 2,5/2,6 Mo/s en lecture/écriture. L’absence des produits de PQI et SanDisk sur ce graphique tient à leur incapacité à gérer le protocole SMB et donc d’être évalués sous CrystalDiskMark.

Image 1 : Les disques durs et clés USB deviennent Wi-Fi, notre comparatif

Performances USB

Bien entendu, les résultats sont très largement influencés par l’interface des produits sachant que certains sont en USB 3.0 alors que d’autres se contentent de l’USB 2.0. Seagate Wireless Plus, PQI Air Bank et Corsair Voyager Air sont donc très largement en tête avec des débits identiques ou presque. Ceux du Kingston MobileLite Wireless et du PQI Air Drive sont conformes à ce que l’USB 2.0 permet, tandis que le SanDisk Wireless Flash Drive est en retrait, tout particulièrement en écriture.

Image 2 : Les disques durs et clés USB deviennent Wi-Fi, notre comparatif

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Corsair Voyager Air
  3. Kingston MobileLite Wireless
  4. PQI Air Bank
  5. PQI Air Drive
  6. Sandisk Connect Wireless Flash Drive
  7. Seagate Wireless Plus
  8. Caractéristiques techniques et configuration du test
  9. Performances réseau et USB
  10. Conclusion