Accueil » Actualité » Les effets de Ray-Tracing coutent 9,2 ms supplémentaires par image

Les effets de Ray-Tracing coutent 9,2 ms supplémentaires par image

Une première démo pour mesurer l’impact sur les performances

Image 1 : Les effets de Ray-Tracing coutent 9,2 ms supplémentaires par image

À l’occasion du GTC 2018, Remedy Entertainment (connu pour ses jeux Max Payne ou encore Quantum break) a diffusé une première démo utilisant le Ray-Tracing de NVIDIA (RTX), dans leur moteur Northlight Engine. Le site Golem.de présent durant l’événement nous rapporte que les scènes rendues avec les effets RTX présentaient une incroyable qualité graphique, mais aux dépens de 9,2 ms supplémentaires par images.

Des effets gourmands

Image 2 : Les effets de Ray-Tracing coutent 9,2 ms supplémentaires par image

Golem explique que sur la démo de Remedy, il fallait compter 2,3 ms par image pour les effets RTX d’ombre, 4,4 ms pour les reflets et 2,5 ms pour la réduction globale du bruit de l’éclairage, pour donc arriver à un coût plutôt élevé de 9,2 ms par image (juste pour le RTX). Notez que pour obtenir 60 fps en jeu, il est nécessaire de ne pas dépasser les 17 ms par images (34 ms pour 30 fps), on imagine donc que la démo de Remedy affichait moins de 60 fps (probablement proche des 40 fps, d’après DSOGaming).

De plus, cette démo ne tournait qu’en 1080p et le système de Remedy utilisait une GeForce RTX 2080 Ti. L’impact sur les performances serait donc probablement plus important avec une RTX 2080 ou une RTX 2070. Cependant, il faut garder à l’esprit qu’il ne s’agit ici que d’un premier jet et que les futurs jeux proposant le RTX devraient être davantage optimisés pour cette technologie.

Remedy Entertainment: démo RTX