Accueil » Actualité » Les européens peu friands de vidéo portable

Les européens peu friands de vidéo portable

Une étude britannique réalisée par le cabinet de recherche Jupiter révèle que les européens sont moins sensibles aux gadgets électroniques multimédias que les consommateurs des autres cultures, asiatiques et américaines.  L'étude a pris pour échantillon 5000 personnes de six pays européens : la Grande-Bretagne, l'Allemagne, la France, la Suède, l'Espagne, et l'Italie. Un des résultats de l'étude montre que 27% des répondants préfèrent utiliser un objet qui joue de la musique alors que 5% préfèrent les gadgets qui eux permettent de véritables fonctions multimédias, lisant à la fois des formats sons mais aussi des formats vidéos. Pour autant, 13% des personnes interrogées sont intéressé par un produit portable qui diffuserait de la vidéo.

Les désavantages de ses produits sont nombreux selon les personnes interrogées par l'étude. Encombrants, chers, avec finalement peu de contenu disponible, les produits mobiles ne semblent pas encore entrés dans les moeurs européennes.  « Il y a un faible intérêt en Europe pour la vidéo portable par rapport à la musique portable » évoque le responsable de l'étude pour Jupiter. L'étude révèle également que le marché européen de la musique en ligne devrait rapporter 10,6 millions d'euros cette année. Le marché de la vidéo en ligne (téléchargements payants de films et autres videos) n'est pas suffisamment significatif pour être quantifié.