Accueil » Actualité » Les faibles ventes de Surface et Xbox One plombent les bénéfices de Microsoft

Les faibles ventes de Surface et Xbox One plombent les bénéfices de Microsoft

Image 1 : Les faibles ventes de Surface et Xbox One plombent les bénéfices de MicrosoftSatya Nadella, P.D.G de Microsoft

Microsoft vient de publier ses résultats pour son troisième trimestre budgétaire qui s’est terminé le 31 mars dernier. Le chiffre d’affaires stagne par rapport à la même période l’année dernière et reste à 20,4 milliards de dollars (14,7 milliards d’euros). Les bénéfices baissent quant à eux de 6,5 % pour atteindre 5,7 milliards de dollars.

De grands investissements, mais peu de retour

Si l’on rentre dans le détail, on remarque que le chiffre d’affaires généré par les Surface a grimpé de 50 %, mais il n’est que de 494 millions de dollars, ce qui assez faible comparativement à l’investissement que la fabrication de tablettes représente. De même, Microsoft affirme avoir vendu 1,2 million de Xbox One et 800 000 Xbox 360. La nouvelle console n’éclipse pas l’ancienne, ce qui fait le bonheur de la PS4 (cf. « Et 7 millions de PS4, 7 millions… »).

Peu d’investissement, mais de meilleurs retours

La vente de logiciels grand public stagne tandis que celle aux entreprises grimpe légèrement, probablement en raison du cycle de renouvellement aidé par l’abandon de Windows XP (cf. « La fin de Windows XP ralentit la baisse des PC »). Selon Microsoft, ses services web, tels que Office 365, connaissent une belle croissance, mais il est plus difficile de mesurer leur impact sur ses résultats, car les revenus sont éparpillés sur diverses catégories dans les publications de Microsoft.