Accueil » Actualité » Les Galaxy de Samsung rapportent 1 milliard $ à Microsoft

Les Galaxy de Samsung rapportent 1 milliard $ à Microsoft

Image 1 : Les Galaxy de Samsung rapportent 1 milliard $ à MicrosoftUn téléviseur Samsung

Des documents soumis dans l’affaire opposant Microsoft à Samsung (cf. « Samsung aurait arrêté de payer ses redevances Android à Microsoft ») ont révélé que Redmond estimait que la firme coréenne lui devait 6,9 millions de dollars (5,5 millions d’euros). Le document révèle aussi que Samsung lui a versé 1 milliard de dollars (795 millions d’euros) l’an dernier en tant que redevance sur la vente de terminaux Android vendus. La somme est exceptionnelle puisqu’elle est plus importante que les dommages et intérêts versés à Apple après que Samsung ait été reconnu coupable d’avoir violé les brevets de la firme de Cupertino (cf. « Samsung paiera 600 millions de dollars à Apple et pas 1 milliard »). Samsung paie Microsoft sans qu’il y ait eu une décision de justice affirmant qu’il y a bien eu violation de ses brevets (cf. « Samsung paiera des royalties à Microsoft pour Android »).

Samsung a une année 2014 difficile

Android est un système d’exploitation très lucratif pour Microsoft qui a passé des accords similaires avec beaucoup d’autres fabricants (cf. « Dell aussi paye Microsoft pour utiliser Android »). Ils ne paient pas tous le même montant (cf. « Microsoft touche 5 $ sur chaque HTC Android vendu ») et la somme d’un milliard vient du fait que Samsung est l’un des fabricants de terminaux Android les plus populaires du marché. Quoi qu’il en soit, il est clair que Microsoft réalise un beau chiffre d’affaires sur les ventes du système d’exploitation concurrent (cf. « Même Motorola paye Microsoft pour utiliser Android »).

Samsung devrait payer bien moins de redevance cette année, ses ventes de smartphones et terminaux mobiles connaissant un sérieux déclin (cf. « De la tendance à la baisse des mobiles Samsung »). Il vient même d’avertir les marchés que ses bénéfices pour son troisième trimestre budgétaires seront en chute libre comparativement à la même période l’année dernière. On parle pour l’instant d’une baisse des bénéfices opérationnels de 60 %, mais il faudra attendre la publication des résultats pour avoir plus d’informations.