Accueil » Actualité » Les iMac aident les ordinateurs de bureau

Les iMac aident les ordinateurs de bureau

Image 1 : Les iMac aident les ordinateurs de bureau

Après deux ans de baisses, les ordinateurs de bureau devraient enfin renouer avec la croissance, en partie grâce aux iMac d’Apple.

Les iMac sont un facteur de croissance

C’est ce que montre une étude de Caris & Co qui analyse les livraisons mondiales de PC. Si nous savons déjà que les ordinateurs à la pomme ont un impact important sur le marché américain, c’est la première fois que l’on parle des iMac de cette façon à l’échelle mondiale. En effet, Apple est largement minoritaire sur la scène internationale et si cela reste encore très vrai sur les marchés des pays en voie de développement, la forte croissance de la marque dans les pays développés fait que les analystes estiment que les iMac représenteront 25 % de la hausse des ventes globales de PC de bureau en 2010.

Il faut dire qu’en novembre dernier, les ventes d’iMac ont crû de presque 75 % et que le marché japonais, qui est un des plus influents dans ce domaine après les États-Unis, a croqué dans la pomme. On se souvient par exemple qu’en 2007, il s’était vendu plus de licences Mac OS X Leopard dans le pays du soleil levant que de copie de Windows Vista, l’iPhone représentait 46,1 % du marché des smartphones en 2009 et les ventes de Mac ont crû de 6 % sur ce territoire durant le dernier trimestre de l’année dernière.

Évolution du marché

Au final, nous pensons que la situation actuelle est très intéressante, car si on ne peut pas parler de domination d’Apple sur Microsoft ou HP, il y a un changement de situation sur le marché des ordinateurs de bureau qui joue clairement à l’avantage de Steve Jobs. En effet, les ordinateurs portables sont les plus plébiscités et ce sont généralement les modèles d’entrée ou milieu de gamme, voire les netbooks, qui attirent de plus en plus de foules. Il y a donc une évolution des consommateurs d’ordinateur de bureau. Beaucoup d’acheteurs cherchent une expérience plus haut de gamme et force est de constater que statistiquement, Apple reste maître dans ce domaine et le manque d’innovation de la part de ses concurrents joue à son avantage.